Pour signaler un changement d'adresse, écrivez-nous !

Sommeil : dormir d'une traite est... une norme créée par l'industrialisation

réveil

Alors qu'un sommeil réparateur est estimé à 7 heures continues... le docteur Roger Ekirch remet en cause ce modèle de sommeil. Pour lui, la norme humaine est une nuit divisée en deux parties.

Selon ses études sur l'histoire du sommeil, les nuits ont longtemps été segmentées en deux phases : une première de 21 h à minuit, puis une seconde de 1h du matin au lever du jour. Pendant cette heure nocturne, on mangeait, on réveillait le feu, on rendait visite à ses voisins...

Le premier sommeil

Ce modèle est confirmé par la correspondance, les textes médicaux, mais aussi les récits de voyage. L'historien Le Roy Ladurie le nomme "le premier sommeil". Le sommeil biphasique apparaît dans toutes les cultures, sur tous les continents. Une norme partagée par toutes les classes sociales.

L'anthropocène de ton lit

Alors comment en est-on arrivé au sommeil "d'une traite" ? Avec la révolution industrielle : pour plus de productivité, on réduit la durée du sommeil. Puis, l'éclairage artificiel des rues a conduit à retarder l'heure du premier sommeil... qui a disparu. On se couche donc à minuit pour dormir d'une traite. Alors, si vous vous réveillez en pleine nuit, vous n'êtes pas insomniaque : vous êtes juste un dormeur libéré !

Pour découvrir le Low-Tech Journal, c'est par ici !

Votre texte ici

Partager sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Paiement sécurisé Commandez en toute sécurité par CB, chèque ou virement.
Livraison à vitesse humaine Expédition sous 10 jours, sans scanner ni drône.
Service client On répond à vos messages au plus vite !
Satisfait ou remboursé 14 jours pour changer d'avis.

Boutique propulsée par Wizishop

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

J'ai déjà un compte,