Pourquoi nos pubs sont à prix libre et conscient ?

261142696_647725266423662_2965510124532128988_n

Le modèle économique de la plupart des magazines est simple : les pubs payent l'équipe et l'impression. L'argent des lecteurs et des abonnés fait le bénéfice.

Conséquences : une majorité de mags sont conçus et écrits pour les annonceurs. De plus, ils sont produits en surnombre (10.000 ex ou plus) afin d'appâter les annonceurs avec des chiffres de diffusion mirobolants (alors que 60 % partent au pilon).

En réaction à ce modèle "consumériste", des éditeurs ont proposé des revues sans pub, à petit tirage et en précommande (ou financement participatif).

Mais, entre ces deux extrêmes, il existe un éventail d'alternatives allant du Mook zéro pub mais gros tirage façon Fotorino (Zadig, America...) à la Maison Ecologique, seul mag crédible sur le créneau, ce qui lui permet d'attirer de nombreux annonceurs.

Au Low-Tech Journal, on a fait le choix de pubs informatives. Les entreprises ne sont sollicitées qu'après sélection. Et le prix de la pub s'adapte à leurs capacités financières. Il est libre et conscient.

Pourquoi ce choix ?

Une page de pub, c'est comme un tableau : ça n'a pas vraiment de prix. Dans le contexte actuel, avec les concentrations en cours, et en absence de chiffres de vente précis, il n'y a pas de véritable marché de la page de pub. De toute façon, les seuls qui peuvent s'offrir une page à 4.000 € sont des groupes industriels dont on ne veut pas du fric sale (sale fric).

Nos "clients" sont des coops, des artisans, des petites boîtes qui ne communiquent pas (assez). Pas question de leur demander des 100 et des 1000. D'autant plus que beaucoup font le pari du web plutôt que du papier - malgré leur éthique anti-capitaliste ! Eh oui, les temps sont durs pour le papier !

Comment ça marche ?

Fixer un prix "juste" n'est pas simple. Pour certains, le seul prix acceptable, c'est zéro euros. D'autres sont mal à l'aise, ont l'impression de négocier et demandent une estimation (en gros un prix fixe).

Cela demande de faire œuvre de pédagogie : montrer le temps nécessaire à la création du mag, comparer avec d'autres tarifs, proposer un pack papier + web, etc...

Comme pour tout, le contact téléphonique en face à face facilite grandement les choses. C'est dans l'échange personnalisé que chacun pourra avoir pleinement conscience du prix payé (voilà pourquoi Amazon rend le paiement "indolore").

Dernières questions

Faut-il afficher un prix indicatif ou une fourchette de prix ? Cela facilite la pédagogie, mais peut nuire à l'aspect "libre" du prix. Je ne le préconise pas sur les petits montants, mais l'utilise pour les plus gros (autour de 100 €).

Faut-il proposer une alternative "en nature" ? Tout à fait, même si cela peut être un peu compliqué du point de vue comptable, voire impossible avec des administrations ou de grosses entreprises.

Et vous, avez-vous des questions à nous poser ou des conseils à nous demander ? N'hésitez pas à la faire en commentaires !

Partager sur les réseaux sociaux

Commentaires (1)

Malcolm

Malcolm

Bonjour, je souhaite connaître vos conditions pour diffuser une pub dans votre magazine. Je comprends que cela passe par une évaluation de la "qualité low-tech" de mes produits et de ma démarche. Je vous propose donc d'examiner la nature de mes produits (des composteurs) https://composturbain.com/shop/index.html et le résumé de ma démarche: https://composturbain.com/VERGERS-URBAINS/synthese.html
Merci
Malcom Hammer 06 71 93 69 63

Poster un commentaire

Paiement sécurisé
Commandez en toute sécurité
Livraison rapide
Expédition & Livraison rapide
Service client
À vos côtés 7j / 7 !
Satisfait ou remboursé
7 jours pour changer d'avis

Boutique propulsée par Wizishop

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

J'ai déjà un compte,