Le manifeste du Low-Tech Journal

dither_it_manifesto

Le Low-Tech Journal naît d’une prise de conscience, d’une crise de confiance et d’une démarche d’adaptation radicale.

Pour découvrir le magazine, c’est par ici.

La prise de conscience que nous devons dès maintenant diviser par deux notre consommation d’énergie, pour ralentir la destruction du vivant et le réchauffement climatique.

Une crise de confiance dans les nouvelles-technologies ainsi que le système industriel, financier et politique qui les conçoit et les produit.

Toute personne éco-sensible peut ressentir l’impact de ses gestes quotidiens sur l’environnement, sur les gens. On imagine à l’énergie grise dépensée, l’empreinte carbone produite, l’eau gaspillée, les déchets laissés derrière nous, les inégalités sociales engendrées.

Une démarche d’adaptation radicale, vers un climat différent et un monde en perma-crise, notamment énergétique. Pour s’y adapter, il va falloir se reconnecter au vivant et passer en mode low-tech.

On peut aussi parler de soft-tech ou de rétro-tech… Ce n’est qu’une question de mots et du bout par lequel on les attrape.

C’est quoi la low-tech ?

Un modèle de société et un art de vivre, libéré de l’obsession du confort, de la croissance. C’est avant tout une façon de questionner ses besoins, ses habitudes et la « modernité ». Concrètement, ce sont des technologies douces, des savoirs hérités du passé, des machines folles, des futurs désirables…

Pourquoi un magazine papier ?

On est pas tous bricoleurs ou jardiniers. On a pas tous envie le courage de se plonger dans des guides de 400 pages ultra-détaillés. Et beaucoup ont une image pessimiste, triste et moche de tout ce qui tourne autour de la sobriété, la frugalité, l’autonomie ou la décroissance.

Notre idée pour les convaincre et les accompagner dans leur transition vers une vie plus simple, plus libre et économe en énergie : un bon vieux magazine papier, à la fois pratique et ludique, concret et accessible.

Un magazine pour vivre l’écologie au quotidien, loin des techno-délires et pour détourner les codes d’une pop-culture un peu trop techno-béate.

Quant à la question du papier, par rapport au numérique, elle est vite répondue : l’empreinte carbone du papier est potentiellement 100 fois moins importante que celle d’un site web… sauf si on est auto-héberge son site sur un serveur alimenté par un panneau solaire comme Kris de Decker et son Low-Tech Magazine.

Nos défis ?

Vous occuper l’esprit et les mains, sans vous prendre le chou ! Et dénicher et mettre en lumière les initiatives sincèrement écolo, conviviales, frugales et avant-gardistes qui nourriront vos passions.

Dans le Low-Tech Journal, vous trouverez des tutos et des recettes do it yourself testés et approuvés par des experts, faciles à reproduire chez soi.

Mais aussi plein de bonnes adresses d’associations et d’ateliers partagés, où se former et bricoler ensemble, des conseils pour s’habiller, s’équiper et s’outiller chez des artisans locaux qui partagent nos valeurs écolo.

Notre objectif ? Zéro greenwashing !

Nos principes s’appliquent d’abord à nous-même : notre mag est local et frugal. Conçu et imprimé en Normandie, il est léger, imprimé sur du papier recyclé, avec des polices d’écritures économes en encre, et notre présense numérique est minimale (une boutique éco-conçue, un blog minimaliste).

Nos contenus pratiques seront validés par un comité éthique et technique.

Tous les produits et artisans mis en avant doivent sincèrement respecter la planète ET les humains.

Le prix de nos pubs est « libre et conscient » : il varie selon les moyens des organisations sélectionnées. Car nous voulons faire découvrir à nos lecteurs le maximum d’artisans, d’associations ou d’initiatives sincèrement écolo.

Enfin, notre priorité est de rémunérer dignement nos chroniqueurs et les graphistes-illustrateurs qui créent le journal.

Un dernier mot ?

Ivan Illich a écrit : « Nous devons bâtir une société, où l’acte personnel retrouve une valeur plus grande que la fabrication des choses et la manipulation des êtres ». Et nous espérons que chaque numéro du Low-Tech Journal sera une brique supplémentaire de cette nouvelle société.

Pour découvrir le magazine, c’est par ici.

La rédaction

Votre texte ici

Partager sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Paiement sécurisé
Commandez en toute sécurité
Livraison rapide
Expédition & Livraison rapide
Service client
À vos côtés 7j / 7 !
Satisfait ou remboursé
7 jours pour changer d'avis

Boutique propulsée par Wizishop

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

J'ai déjà un compte,